Organiser un vide dressing chez soi !

Parce qu'on a trié ses placards et qu'on aimerait bien en faire profiter les copines.

 

La Loi oblige une déclaration en Mairie par lettre recommandée, retrouvez toutes les modalités pratiques sur le site Vide-dressing.org.

Après la paperasse, comment je m'organise ?

A deux c'est mieux

On se trouve un binôme : ça motive et ça fait gonfler le réseau de copines-acheteuses potentielles. L'idéal ? Avoir grosso modo la même taille pour cibler plus facilement sa "clientèle".

Le bon timing

Les intersaisons : avril-mai et octobre-novembre. Le week-end, c'est plus convivial (et moins fatiguant). On se lance de 10h à 14h ou de 15h à 19h, autour d'un brunch ou d'un goûter, par exemple.

Que matériel ?

Tréteaux + planches, portants, cintres, étiquettes et quelques sacs aussi. Et, surtout, de la petite monnaie ! Les vêtements doivent être propres (pas de tâches ni d'odeur de naphtaline / de renfermé) et repassés si besoin. On peut présenter accessoires et bijoux dans des petits paniers.

Lancer les invitations

On imprime la date, l'heure, l'adresse sur des (jolis) flyeurs que l'on distribue aux copines au moins un mois à l'avance. On peut également annoncer son évènement sur thedressingnetwork.com ou créer un groupe Facebook dédié.

Et pour les prix ?

On vend au minimum à -50% du prix d'achat. On peut aussi faire des lots (des petits bijoux ou des foulards, par exemple) et, de préférence, à des prix ronds (ça simplifie le calcul mental).

 

Voici un modèle d'invitation :

 

Retour à l'accueil