Le lin, cette matière noble

Dans les astuces de grand-mère, je souhaite vous faire partager l'entretien du lin.

La culture du lin en France remonte au début du XIè siècle. C'est la tige d'une plante aux fleurs bleues qui est utilisée comme fibre textile. Sa souplesse et sa résistance aux tensions et à l'usure permettent son utilisation en décoration intérieure, en ameublement, en linge de maison et de lit. Le lin est une matière noble. Une tenue de lin acquiert, en se froissant, de la distinction. Le lin est très agréable à porter : il est confortable, absorbant, frais l'été et isolant l'hiver.

Comment laver le lin

Il est préférable de laver le lin à l'eau, surtout lorsqu'il s'agit de vêtement en contact avec la peau, ou le linge de maison.

Mode d'emploi

Pour une chemise, avant le premier lavage, la tremper dans de l'eau vinaigrée (vinaigre blanc) de 1 à 2 heures, afin de bien fixer la couleur. Dans tous les cas, la délicatesse est le maître mot pour laver le lin. Laver de préférence sur l'envers, en particulier les couleurs délicates, les broderies. A chaque lavage, le lin devient plus doux et plus lumineux, car le relief de la fibre de lin reflète la lumière. La fraîcheur et le parfum du lin juste lavé procurent également une sensation incomparable de bien-être.

Le lin, cette matière noble

Côté santé

On dort plus profondément dans des drapts en lin. Le port de vêtement en lin favorise la guérison de certaines maladies de la peau. Le lin est doté de propriétés antiallergiques et antibactériennes. Certains fils chirurgicaux sont en lin.

Comment blanchir le lin

Pour atténuer la couleur naturelle écrue du lin, on peut le blanchir en le trempant dans une décoction d'écorce de marronnier d'Inde. L'esculine qu'elle contient entraîne une fluorescence sur le tissu qui semble alors plus blanc. Mais l'esculine est sensible à la lumière et, après une exposition prolongée au soleil et quelques lavages, le lin perd sa luminosité. D'autres substances, plus efficaces, l'nt remplacée, comme celles dérivées de la coumarine. Elles sont vendues sous forme de petites boules bleues que l'on mélange à la lessive.

Le lin, cette matière noble

Teindre des vieux draps de lin

Il est possible de redonner de l'éclat à de vieux draps de lin jaunis par le temps. On peut les teindre en une jolie couleur rousse grâce à des pelures d'oignon.

Mode d'emploi

Enfermer une grosse quantité, environ 2 kg, de pelures d'oignon dans une mousseline. Plonger ensuite cette mousseline dans une bassine remplie de 12 litres d'eau. Faire chauffer jusqu'à ébulition, puis verser cette teinture dans une baignoire remplie d'eau très chaude. Plonger ensuite les draps, deux au maximum, remuer régulièrement pour la teinte soit uniforme. Laisser les draps pendant 1 nuit dans cette teinture. Le lendemain, vider l'eau et remplir la baignoire d'eau froide additionnée de vinaigre blanc. Essorer et laisser sécher à l'ombre ; les draps seront d'un magnifique roux doré.

Comment laver le lin

Il es préférable de laver le lin à l'eau, surtout lorsqu'il s'agit de vêtement en contact avec la peau, ou le linge de maison.

 

Mode d'emploi

Pour une chemise, avant le premier lavage, la tremper dans de l'eau vinaigrée (vinaigre blanc) de 1 à 2 heu

Le lin, cette matière noble

Sécher le lin

Le lin peut être séché de différentes façons ; suspendu, à plat ou enveloppé dans une serviette-éponge. Il est préférable de le faire sécher à l'ombre.

Défroisser du lin

Il suffit de suspendre les chemises ou les pantalons en lin froissés dans la salle de bains. L'air chaud et huminde régnant dans cet endroit assouplit presque tous les plis.

Le lin, cette matière noble

Empêcher le lin de se froisser

Il est possible de limiter le froissage des tissus en lin, notamment les draps, en les amidonnant. Délayer 1 verre d'eau de cuisson de riz blanc ou 1 cullière de fécule de maïs dans une grande bassine d'eau. Après lavage, y tremper les draps pendant 1 heure et les faire sécher bien tendus sur un fil à linge ou un séchoir.

Repasser le lin

Si le lin a été séché à plat, le repasser n'est en général pas nécessaire. Sinon, le repassage doit se faire lorsque le linge est encore humide. Il est conseillé de repasser d'abord sur l'envers, ensuite sur l'endroit, sauf les articles fragiles comme les broderies et les lins à coloris foncés que l'on ne doit repasser que sur l'envers.

Le lin, cette matière noble
Retour à l'accueil