Pourquoi les gens qu'ont aiment, disparaissent...

De la famille, ou peut-être des amis... ils nous quittent un jour... mais pourquoi ?

Ce n'est pas juste et pourtant c'est la vie.

Des fois je me dis "mais pourquoi il m'a abandonné, c'est égoïste"... pourtant je sais bien que mon grand-père était malade et je sais aussi qu'à cet âge il était évident qu'un jour il me quitterait.

Mais finalement qui est "égoïste" ? Lui ou moi ? Pourquoi vouloir le garder, alors qu'il devait bien, un jour ou l'autre, laisser sa place...

Cela fait 4 ans, mais je n'arrive toujours pas à m'y faire, il me manque tellement.

J'avais acheté un support murale avec 6 cadres photos qui lui était réservé, mais uniquement quand j'aurai "accepté". Et bien il est toujours vide aujourd'hui. C'est dire si je n'arrive toujours pas à accepter son "départ".

Cet homme exceptionnel, l'était tant pas sa bonté, son savoir, sa gentillesse, sa compassion, bref, il était presque le grand-père parfait. Je dis "presque", car je sais que personne n'est parfait.

Quand j'ai un petit coup de blouse, notamment quand mes enfants sont partis chez leur père, et bien je pense à mon grand-père. Si seulement il était encore en vie, je pourrais lui téléphoner ou j'irai le voir et il me remonterait le moral, il me changerait les idées tout simplement, comme toujours... ou bien comme avant...

Je suis née le même jour que lui à un quart d'heure prêt. Il parait qu'il était aux anges d'après ma mère. Avoir un de ses petits enfants qui fêterait son anniversaire en même temps que lui était une joie. D'ailleurs c'était un petit jeu, chaque année c'était à celui qui téléphonerait avant l'autre pour se souhaiter "bon anniversaire". Et j'adorai gagné ! Mais un jour, c'est lui qui a gagné et ça l'a fait rire. Il a dit "je t'ai eu" !

Vous imaginez que l'anniversaire suivant son décès n'a pas été une joie pour moi. Je me suis sentie très seule. D'ailleurs ce n'est plus pareil maintenant et pourtant ça fait déjà 4 ans.

Je viens de passer une semaine de vacances avec mon père, qui, lui aussi, vieilli.. hélas... Et là je me suis dit "bon sang, un jour il me quittera aussi et ma mère aussi et je serai en haut de la liste"... Mais quelle horreur d'y penser. Alors n'y pensons plus.

Ce n'est pas un message de déprime, je vous rassure, mais bel et bien ....

une pensée pour ceux qu'ont aime et qui nous ont quitté

Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Angora-127 sur Hellocoton
Retour à l'accueil